Mesure pour mesure (augmenté, annoté et illustré) (Shakespeare t. 10) par William Shakespeare

August 21, 2018

Mesure pour mesure (augmenté, annoté et illustré) (Shakespeare t. 10) par William Shakespeare

Titre de livre: Mesure pour mesure (augmenté, annoté et illustré) (Shakespeare t. 10)

Auteur: William Shakespeare

Broché: 133 pages

Date de sortie: May 25, 2012

Télécharger Lire En Ligne

William Shakespeare avec Mesure pour mesure (augmenté, annoté et illustré) (Shakespeare t. 10)

Mesure pour mesure (augmenté, annoté et illustré) (Shakespeare t. 10) par William Shakespeare a été vendu pour £0.99 chaque copie. Il contient 133 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.

- Avec notes, analyses et résumé.
Mesure pour Mesure (Measure for Measure en anglais) est une pièce de William Shakespeare, à l'origine classée dans le premier in-folio comme comédie. C'est une des pièces « problématiques » du dramaturge qui passent pour inclassables. Parue pour la première fois dans le premier in-folio de 1623, elle a probablement été composée au début du XVIIE siècle puisque la première mention écrite d'une représentation date de 1604. La pièce aborde la question de la grâce, de la justice, de la vérité et comment elles s'articulent sur l'orgueil ou l’humilité, la rédemption et la chute : « Il en est que le péché élève et d'autres que la vertu fait chuter. »
Cette pièce a été conçue dans l'époque dite "pessimiste" de Shakespeare. Il s'agit pour lui de peindre les maux et les tares les plus corrosives de l'âme humaine. Ici, il révèle la perversion latente dissimulée dans la vertu la plus austère.
Bien que l’intrigue se déroule à Vienne, il est tentant de relier cette intrigue sur la liberté des mœurs et sur l’hypocrisie qui résulte d’un excès de rigueur à ce sujet, au puritanisme qui prévalait dans la patrie de Shakespeare à l’époque élisabéthaine.